fibre_optique_469_30_15915b

Mercredi dernier, les élus de la communauté de communes des Quatre Vallées étaient invités à la salle des fêtes de Nogent-le-Roi, afin de prendre connaissance du schéma d'aménageemnt numérique de l'Eure-et-Loir. Accueillis par Jean-Paul MALLET, Conseiller Général et membre du comité de pilotage du schéma départemental, les élus présents ont découvert les orientations posés par le schéma d'aménagement qui est piloté par le Conseil général d'Eure-et-Loir.

elsu thd

"Nous sommes face à un enjeu majeur d'aménagement de notre territoire départemental, devait déclarer jean-Paul MALLET, en préambule de cette présentation. Tout comme il y a un siècle, nos prédécesseurs ont eu des décisions à prendre pour la distribution de l'eau potable, ou la généralisation du téléphone. Aujourd'hui, nos concitoyens qui souhaitent s'installer dans nos communes, nous demandent systématiquement quel est le débit internet disponible, ou si nous sommes dégroupés... Le territoire des Quatre Vallées a déjà connu des améliorations de son débit internet pour les zones particulièrement défavorisées, de Saint-Lucien, Chenicourt et Saint-Laurent-la-Gâtine, avec la mise en oeuvre d'un équipement appelé NRA ZO et de la mise à disposition d'antennes satellites. Mais il s'agit maintenant de prévoir le déploiement des réseaux à fibre optique permettant d'apporter demain des débits très importants sur le territoire".

thd

En une vingtaine de diapositives, les services du Conseil Général en charge du déploiement du très haut débit, ont fait le point sur les orientations mises au point par les élus du comité de pilotage du Conseil Général, assistés du bureau d'étude TACTIS.
Souhaitant regrouper le maximum de collectivités et faire de l'Eure-et-Loir un territoire susceptible d'intéresser les aménageurs de réseaux et les fournisseurs de services, le Conseil Général propose aux collectivités d'adhérer à un syndicat mixte. Cet organisme regroupant toutes les collectivités volontaires serait en charge des études de déploiement et de la mise au point des éléments techniques, financiers et juridiques.

Ce plan de déploiement qui se déroulerait jusqu'en 2030, permettrait d'atteindre deux objectifs: un raccordement à la fibre optique pour 74% des habitants d'Eure-et-Loir et une montée en débit pour 30% des habitants.

Les élus présents ont pu analyser la carte du déploiement concernant le territoire des Quatre Vallées et questionner Mr C.CARRIERE, en charge du dossier. En conclusion de cette réunion, Jean-Paul MALLET a rappelé l'importance pour notre territoire de se préparer à ces nouvelles technologies dont les usages allaient se multiplier au cours des années qui viennent. Pour lui, la modernité du territoire passe par le déploiement de ces réseaux numériques qui irriguent désormais tous les domaines d'activité humaine.

La prochaine étape consistera à se prononcer sur l'adhésion au futur syndicat mixte proposé par le Conseil Général d'E&L. La communauté de communes qui bénéficie déjà de la compétence liée aux télécommunications exprimera sa position lors d'un prochain conseil communautaire.