tracteur

L'hiver a frappé un grand coup, à Nogent-le-Roi, comme dans tout le département d'Eure-et-Loir, hier à partir de la fin de la matinée, avec de fortes précipitations neigeuses qui ont rendu les routes impraticables et créé une belle pagaille!

Dès le début de la matinée, en raison des prévisions pessimistes des services météorologiques, les transports scolaires avaient été suspendus dans tout le nord du département. Les responsables des transports craignaient en effet de ne pas pouvoir ramener chez eux, à midi, les élèves transportés le matin vers leur collège ou leur lycée. Bien leur en a pris !

Et la fin de la matinée fut rude ! De fortes averses neigeuses ont rendu les routes très difficiles et les passages des véhicules de déneigement et de salage des communes et du Conseil Général n'ont pu faire face à cette déferlante blanche, avant la fin de l'après-midi.

Victimes du mauvais temps et des mesures de limitation de circulation des poids lourds prises par la Préfecture d'Eure-et-Loir, quatre conducteurs de poids lourds se sont retrouvés bloqués à Nogent-le-Roi, après un accident pour l'un d'entre eux. Dès le début de l'après-midi, les services municipaux et le maire de la commune Jean-Paul MALLET se sont portés au devant de deux premiers conducteurs pour s'inquièter de leur situation et envisager la suite des évènements.

En fin d'après-midi, trois des quatre conducteurs étaient hébergés dans un local communal chauffé, où des lits et  des couvertures ainsi que quelques serviettes de toilette empruntées à l'école maternelle voisine, les attendaient, tandis que le troisième conducteur originaire des Vosges, avait choisi de dormir dans son véhicule bien aménagé, garé à l'abri, dans le hangar des services techniques du Faubourg Valmorin, où il pouvait bénéficier d'une douche.

Ces conducteurs ont pris leur repas à la brasserie Chez Sophie's, où les avait conduits Jean-Paul MALLET, le Maire de la commune. D'autres couchages avaient été préparés à la salle des fêtes en prévision d'autres difficultés au cours de la nuit.

Le début de soirée a été également l'occasion pour les élus nogentais de faire le point autour des enfants des centres de loisirs dont les parents ne pouvaient retourner à Nogent-le-Roi, en raison du blocage des axes routiers. Trois d'entre eux encadrés par deux animateurs, s'apprêtaient à passer la nuit douillettement installés sur les matelas du centre de loisirs, après un fabuleux repas "jambon-nouilles", servi par leur encadrement. De quoi se faire des souvenirs... leurs parents arrivés tardivement, ont pu les retrouver au centre d'animation avant de terminer la nuit à la maison...

Les équipes des agents municipaux ont passé leur après-midi à aider les automobilistes surpris dans les montées de la rue Eugène Mesquite et Porte Chartraine et à saler les accès principaux. En fin d'après-midi, le tracteur du château équipé de sa lame de déneigement poursuivait ses circuits dans la ville, notamment le long des axes en pente, afin de faciliter la reprise du trafic.